Alimentation

Déstocker pour mieux sauver

Que faire de ces marchandises qui n’ont pas réussi à trouver preneur lors de leur première mise en rayon ? Les laisser mourir au fin fond d’un hangar serait non seulement une perte de place mais aussi, et surtout, une perte financière. Faire passer ces produits par des offres pour des déstockages devient alors une véritable aubaine pour les vendeurs comme pour la clientèle. En effet, remis sur le marché à des tarifs revus à la baisse, ces articles pourront alors être rentabilisés et permettre à des foyers d’en bénéficier. Une telle option est alors à étudier sérieusement avant de mettre de côté les laissés pour compte.

Le déstockage stoppe le gaspillage

A l’heure où l’on prône à la fois le désir de protéger l’environnement et celui de faire le moins de gâchis possible, des solutions se profilent à l’horizon. En matière de pertes générées sur les marchandises, ce sont les déstockeurs qui sont à même d’apporter ces réponses que les entreprises, victimes de changement de lignes de produits ou de production à trop grande échelle, attendent. Soldoo.com est d’ailleurs de ces professionnels du déstockage et offre, à ces sociétés, de nouvelles perspectives.

Les invendus ne sont pas perdus

Quand, arrivés à la fin de la saison, les magasins spécialisés dans le textile ou la high tech voient les collections passer de mode. Quand ils doivent, faute de n’avoir pu écouler les fins de séries durant les soldes, procéder à l’abandon de références. Quand, finalement, après des mois de stockage, ces articles semblent voués à la perte totale, la solution du déstockage devient alors salvatrice. En effet, redonner une vie commerciale aux produits invendus reste encore possible par le biais des commerçants non sédentaires, des hard discounters et des solderies. Leurs clientèles, plus regardantes sur la qualité des marchandises que sur leur côté “dernier cri”, offriront une belle issue à ces stocks, boudés auparavant.

Les surproductions sauvées de la destruction

Une commande conséquente annulée au dernier moment par le client, une surestimation des ventes possibles, une cessation d’activité ou encore un changement de catalogue, peuvent devenir un poids lourd à porter qui se solde trop souvent par la destruction des stocks. Il est pourtant possible d’optimiser l’écoulement des surstocks en faisant appel, ici encore, au déstockage. Ces arrivages émanant d’entités de renom intéressent bon nombre de consommateurs qui bénéficieront de prix cassés leur permettant ce plaisir qu’ils n’avaient pu se faire avant.